Notre approche ABO

NOTRE APPROCHE

Nuvi Laboratoires développe une gamme de compléments alimentaires de nouvelle génération, individualisés selon les groupes sanguins pour atteindre un double objectif: assurer une sécurité alimentaire optimale et adapter les solutions aux différences physiologiques.

Ces solutions sont mises en synergie avec des complexes de gemmothérapie.

Notre approche scientifique repose sur deux critères

  • La relation entre les plantes et le système sanguin avec la présence de lectine potentiellement agglutinante
  • La prise en compte de l'identité physiologique innée identifiable par notre groupe sanguin A, B, O, AB

 

Le Système sanguin

 

Le système ABO est un des nombreux systèmes sanguins. Il comporte 4 groupes sanguins qui se différencient par la présence (ou l’absence) à la surface membranaire des globules rouges d’un antigène (A ou B) glycoprotéinique portant un sucre (polysaccharide). Le groupe O apparaît en l’absence d’antigène A ou B et le group AB lorsque les deux antigènes sont présents.

antigène

•Groupe O = N-acétylglucosamine
•Groupe A = N-acétyl-D-galactosamine
•Groupe B = D-galactose
•Groupe AB = N-acétyl-D-galactosamine/D galactose

Ces antigènes érythrocytaires s’expriment sur une grande quantité de tissus humains et sont présents sur la plupart des cellules épithéliales et endothéliales. On les retrouve également sur les lymphocytes, les plaquettes.

Chez 80% des personnes, une forme soluble de ces antigènes se retrouve dans la salive et dans tous les liquides corporels hormis dans le liquide céphalo-rachidien.

Les antigènes sont responsables de réactions de type antigène-anticorps, base de notre système immunologique.

(1)R.Oriol, R.Mollicone, P.Coullin, A.M.Dalix and J.J.Candelier: “Genetic regulation of the expression of ABH ans Lewis antigens in tissues”, APMIS, Supplement, vol 100, N° 27, PP28-38, 1992
 (2)E.Hosoi: “Biological and Clinicel espects of ABO blood group system”, Journal of Medical Investigation, vol 55, n° 3-4, PP 174-182, 2008.
 (3)Zmijewiski CM: Immunohematology 3rd ed: Appleton Century Crofts New York, 1978
 (4)Dean L. Blood Groups and Red Cell Antigens [Internet]. Bethesda (MD): National Center for Biotechnology Information (US); 2005.

 

 

Les Plantes et nos systèmes métaboliques

lectines

La partie de la plante qui nous intéresse, est une protéine appelée « lectine ».  Cette lectine est particulière à chaque végétal (ou animal, bactérie, virus..) aussi bien dans sa structure que dans ses affinités. Elle a la particularité de se lier parfois avec la partie « sucre » de nos antigènes (glycoprotéines) en déclenchant une agglutination dommageable pour la plante comme pour la cellule (apoptose pour les hématies).  Comme elle est sélective et spécifique de certains glucides, leur degré d’adhérence aux cellules dépend du degré de glycolysation du tissu soit de la quantité d’éléments glyco-conjugués qu’il contient.

agglutination

 

Heureusement, la majorité des lectines est éliminée par l’organisme, mais 5% à 10% passent dans le sang. C’est un pourcentage que l’on ne peut pas négliger, compte tenu des effets que certaines lectines peuvent déclencher: dommages intestinaux (troubles digestifs, mauvaise absorption des protéines, du glucose), réactions immunitaires (fatigue, nausée, allergie)

L. Power, « Dietary Lectins: Blood types & food allergies », Townsend Letter for doctors , 1991
Putzai & al., « Local and systemic responses to dietary lectins »
L. Power, Biotype diets system: blood types and food allergies, Journal of nutritional & environmental medicine2007

Une fois passée dans la circulation sanguine, les lectines sont donc actives :

  • Lorsqu’aucune « attirance » n’existe entre la lectine de la plante et l’antigène, il ne se passe rien. La plante ne subit aucun « blocage » et exerce librement son effet.
  • En cas d’affinité structurelle entre la lectine de la plante et l’antigène, une réaction d’agglutination se produit perturbant de ce fait la libre circulation et l’action de la plante.

Les lectines ayant le potentiel de perturber l'organisme, Nuvi Laboratoires a procédé à la recherche de cette réaction antigénique sur toutes les plantes à usage de nutriments et par principe de précaution, a choisi d’écarter toutes plantes agglutinantes de ses formulations.

 

Absence d'agglutination

Une identité physiologique selon notre groupe sanguin

 

A la naissance, nous disposons d’un patrimoine personnel, différent, identifiable par notre Groupe Sanguin A, B, O, AB. Cette identité physiologique spécifique influe sur une partie de notre potentiel  métabolique (enzymes, hormones etc…) et implique que notre organisme ne réagisse pas toujours  de la même manière face à un même élément selon que nous appartenons à un Groupe Sanguin ou à un autre.

Exemples :

  • Les enzymes :

La phosphatase alcaline, faible chez le Groupe Sanguin A, joue un rôle peu favorable dans le métabolisme des lipides de cette population (etude Kolodchencko :1979). En revanche, ce taux est important chez le Groupe Sanguin B impliquant un comportement métabolique différent

JP. Lallès, Phosphatase alcaline intestinale: une veille enzyme avec de nouvelles fonctions dans l’homéostasie intestinale et l’absorption des lipides, 
INRA UMR1079, SENAH, 2010

La MAO (monoaminoxydase), faible chez le Groupe Sanguin O, ne l’aide pas beaucoup à faire chuter son taux d’Adrénaline quand celle-ci s’emballe.(Acta.Psychiatr.Scand :Arato, Bagdy, Rhimer, Kultar :1983)

Ce taux est normal chez les autres groupes : les réactions en sont, de ce fait, tributaires.

  • Les hormones :

Le taux de Cortisol, hormone du stress  est important chez le Groupe sanguin A, ceci conditionne  sa gestion personnelle du stress et favorise sa réactivité.

- J.Neumann, W.B. Arbogast, DS. Chi, L. Arbogast, « Effects of Stress and blood 
type on cortisol and VLDL toxicity preventing activity, 
American Psychosomatic Society 1992
- AH. Locong, AG. Roberge, « Cortisol and Catecholamines response to venisection 
by humans with different blood groups, Clin Biochem, 1985

 

Pour répondre à ces inégalités, nous tenons compte du terrain métabolique de chaque groupe pour déterminer les dosages d’actifs les plus appropriés.